OBJECTIF DU BLOG.

Ce blog est un complément aux livres "Accompagner le travail des adolescents avec la Pédagogie des Gestes mentaux" et "J'apprends à travailler" (G. Sonnois, Chronique Sociale, 2009 et 2018), ainsi que du "modèle pédagogique" PEGASE, développé dans ces ouvrages et inspiré des travaux d'Antoine de LA GARANDERIE. Il s'adresse à tous les partenaires du monde scolaire, enseignants, éducateurs, accompagnateurs ou "coachs", parents, ou grands élèves eux-mêmes. Chacun pourra trouver dans les messages ou les pages spécialisées matière à réfléchir sur sa pratique.

samedi 5 avril 2014

77 - Comprendre avec les "cinq questions" de Pégase : exemple concret.

Voici la relation faite par un professeur de mathématiques à ses collègues sur l'utilisation qu'il fait des "cinq questions de la compréhension" pendant ses cours. Ce texte est extrait des actes de la Journée Des Communautés Éducatives du 6 décembre à Cambo- les- bains (voir message 73).

Pierre INCHAUSPE, professeur de Mathématiques  au Collège St Michel Garicoitz - Cambo.

Un outil pour améliorer la compréhension ? Quels obstacles rencontre-t-on ? 

Intro : Pierre présente ce qui va suivre en re-situant brièvement le geste de compréhension
dans le schéma global présenté par Guy Sonnois le matin. L’outil sur lequel il a travaillé vise à
améliorer la compréhension des élèves. Il a été pris lors d’une formation avec Mikel
Erramouspé, puis retravaillé avec des collègues pour proposer une version simplifiée aux
élèves.
Les 5 questions pour améliorer la compréhension : A partir d’un schéma élaboré en groupe
par les élèves (de niveau fragile) sur le cosinus d’un angle, Pierre fait découvrir et explique
l’importance des 5 questions suivantes : C’est quoi ? A quoi ça sert ? D’où ça vient ? A quoi je
peux le relier ? Comment vais-je l’utiliser ? En fonction des notions, les 5 questions n’ont pas
la même importance mais leur maitrise permet une meilleure compréhension.

 Quels obstacles sont rencontrés ? Pierre reprend ensuite les 5 questions en présentant les
soucis que les élèves rencontrent en s’enfermant dans 2 ou 3 questions aux dépens des autres
qui sont alors négligées et donnent une compréhension incomplète.

 Questions posées :


  • Est-ce que ce schéma est utilisé à chaque fois, à chaque séance ? Non, 

Pierre n’utilise pas systématiquement cet outil même si celui-ci a modifié son
questionnement des élèves. Par exemple, pour réactiver le cours précédent, le 1er
 élève interrogé doit poser l’une des 5 questions, le voisin y répond, le suivant pose la 2nde
 question, etc…. . Il l’utilise en ATP ou pour cerner une notion difficile. Les élèves ont le schéma en
ressource méthodologique.

  •  A quel moment intervient la trace écrite de ce schéma ? Dans le cas présent : 

- en 4ème, en fin de chapitre, sous forme de schéma récapitulatif, une fois que tous les
éléments ont été mis en place
- en 3ème, en début de chapitre pour réactiver les notions de 4ème
 et introduire le sinus et tangente d’un angle.

 Sources : formation Gestion Mentale (Mikel Erramouspé) + livre Accompagner le travail des
adolescents (Guy Sonnois). Documents présentés peuvent être demandés à Pierre à
larinch61@gmail.com

On peut consulter les Actes de la Journée des Communautés Educatives du 6.12.2013 en cliquant ICI.